Home » Artists » Handel Goes Wild

Christina Pluhar | L'Arpeggiata: Bio

After studying guitar in her home city of Graz, Christina Pluhar graduated in lute with Toyohiko Sato at the Hague Conservatoire. She was awarded with the 'Diplôme Supérieur de Perfectionnement' at the Schola Cantorum Basiliensis with Hopkinson Smith. Then she studied with Mara Galassi at the Scuola Civica di Milano.

In 1992 she won the 1st Prize in the International Old Music Competition of Malmö with the ensemble La Fenice.

She has lived in Paris since 1992, where she performs as a soloist and continuo player in prestigious festivals with famous groups such as La Fenice, Concerto Soave, Accordone, Elyma, Les Musiciens du Louvre, Ricercar, Akademia, La Grande Ecurie et la Chambre du Roy, Concerto Köln, and in ensembles directed by René Jacobs, Ivor Bolton, Alessandro di Marchi. Her repertoire includes solo and continuo works from the 16th to 18th centuries for Renaissance lute, Baroque guitar, archlute, theorbo and Baroque harp.

Since 1993 she has given master classes at Graz University, as well as providing baroque harp classes at the Conservatoire of The Hague from 1999.

In 2000 she founded the Arpeggiata ensemble. For ten years Christina and her Ensemble have been recording albums as Teatro d'amore and Music for a While and playing all over Europe.

She devotes a lot of time to the Ensemble L'Arpeggiata, as she is not only conductor and musician on stage, but she builds the programs herself, and spends a lot of time doing research and the necessary preliminary work for L'Arpeggiata's concerts and CDs.

In 2010, she celebrated the 10th birthday of the Ensemble she created with numerous concerts in France and Europe.

 

L'Arpeggiata est un ensemble vocal et instrumental de musique ancienne à géométrie variable centré autour de la personnalité de sa directrice musicale et chef, Christina Pluhar, qui catalyse par son enthousiasme et son professionnalisme la prestation de ses musiciens.

 

L'Ensemble fait appel aux meilleurs instrumentistes européens actuels et propose des programmes autour du répertoire du premier baroque italien, en collaboration avec des solistes exceptionnels venus aussi bien de la musique savante baroque que de la musique traditionnelle ou d'autres genres, tel que le jazz ou encore d'autres formes d'expression artistique comme la danse ou le théâtre. L'exigence du travail artistique de l'Ensemble est maintenant unanimement reconnue et saluée.

 

Depuis sa naissance en 2000, L'Arpeggiata a pour vocation d'explorer le riche musique du répertoire peu connu des compositeurs romains, napolitains, français et espagnols du premier baroque. Ce credo s'exprime dans une approche vocale nouvelle par un travail sur l'interprétation du recitar cantando, ainsi que le chant profondément influencé par la musique traditionnelle.

L'ensemble s'est donné comme fils directeurs l'improvisation instrumentale, la recherche sur l'instrumentarium en exploitant la richesse de celui-ci dans la plus pure tradition baroque, la recherche d'une vocalité authentique dans la musique traditionnelle et la création et mise en scène de spectacles «événements». 

Ses enregistrements ont remporté un succès unanime auprès du public et de la presse : le premier, la « La Villanella », consacré à la musique de Girolamo Kapsberger, a été nommé "événement du mois" dans "Répertoire des disques" en septembre 2001 et a reçu le «Premio Internazionale del disco per la musica italiana». 

Le deuxième disque « Homo fugit velut umbra » dédié à la musique de Stefano Landi a été également plébiscité par la presse : « 10 de Répertoire », « Diapason Découverte », « CD de la semaine » à la BBC, « CD du mois » chez « Amadeus » (Italie), « Prix Exellentia » chez Pizzicato (Luxembourg). 

Le disque suivant « La Tarantella » propose une rencontre entre musiciens baroques et répertoire traditionnel du sud de l'Italie, une rencontre loué par les critiques avec le « 10 de Répertoire », « CD de la semaine » chez France Musique, « CD du mois » chez « Toccata » (Allemagne), Cannes Classical Awards 2004. 

Le quatrième disque « All'Improvviso », sorti en juin 2004 propose une rencontre inattendue entre le jazz et le baroque, et en décembre 2004 la « Rappresentatione di Anima e di Corpo » de Emilio di' Cavalieri en co-production avec le festival Oude Muziek Utrecht. Le dernier album « Los Impossibles », enregistré pour Naive, propose une rencontre avec les King's Singers et d'autres soliste d'exception.

Ce travail est unanimement et constamment salué par la critique et le public, comme le montrent, pas seulement la discographie copieuse, mais aussi les nombreuses récompenses ou encore les enregistrements télévisuels effectués pour les chaînes Arte et Mezzo, dont en 2005 partie d'un documentaire sur Charpentier , en 2006 un documentaire sur le travail de l'ensemble, Rencontres Improbables, qui est proposé par Naïve avec le CD Los Impossibles et d'autres à suivre. 

Grâce à sa notoriété grandissante, L'Arpeggiata se produit depuis sa création avec succès au sein de plus grands festivals en Europe, tels que le Festival de Musique Baroque de Sablé sur Sarthe, Utrecht Oude Muziek, Anvers Festival des Flandres, Rencontres à Vézelay, Arques la Bataille, Namur, Pfingstfestspiele Melk, Brugge Concertgebouw, Festival de l'Abbaye d'Ambronay, Festival de Musique Baroque de Pontoise, Early Music Festival de Saint-Pétersbourg, Théâtre de Bordeaux, Festival de Sully-sur-Loire, Festival du Haut Jura, Festival de la Vézère, Fetsival de Musica Antigua de Darocca, Festival de Torroella de Montgri, Festival Atlantique Açores, Krems, Potsdam, Barcelone.. ; il est également invité dans le monde entier. 

En 2006, 2007, 2008 on a entendu l'ensemble lors d'une tournée de plus de cent cinquante dates dans les festivals et lieux prestigieux : en Angleterre, Suisse, Israël, Autriche, Belgique, Italie, Espagne, Hong Kong, Australie.

En 2008 l'Arpeggiata entreprend avec EMI/Classics une nouvelle collaboration pour la publication d'un disque autour de Monteverdi (‘Teatro d'Amore', janvier 2009) avec Philippe Jaroussky, Nuria Rial, Cyril Auvity et d'autres chanteurs solistes de talent au quel suivra le disque ‘Via Crucis' avec le quatuor vocal corse Barbara Furtuna autour du thème religieux de la Passion.

L'Ensemble l'Arpeggiata est soutenu par la Fondation Orange et le Ministère de la Culture - Drac Ile de France, est membre de la Fevis (Fédération des Ensembles Vocaux et Instrumentaux Spécialisés) et a reçu le soutien, pour certains projets, de l'Onda, de la Spedidam et de l'Adami.

categories
 
1 Handel - Sinfonia From Alcina, act 3  
2 Handel - Venti turbine Aria di Rinaldo, from Rinaldo  
3 Handel - O sleep, why thost thou leave me Aria di Semele, from Semele  
4 Vivaldi - Concerto in g-minor (RV 157)  
5 Handel - Wherever you walk Aria di Semele, from Semele  
6 Handel - Cara sposa Aria di Rinaldo from Rinaldo  
7 Handel - Sinfonia Arrival of the Queen of Sheba, from Solomon  
8 Handel - Pena tiranna Aria di Dardano, from Amadigi di Gaula  
9 Handel - Piangero la sorte mia Aria di Cleopatra, from Giulio Cesare  
10 Handel - Improvisation Canario  
11 Handel - Verdi prati Aria di Ruggiero, from Alcina  
12 Handel - Tu del ciel ministro eletto Aria di Belezza, from Il trionfo del Tempo e della Verita  
13 Handel - Mi lusinga il dolce affetto Aria di Ruggiero, from Alcina  
14 Handel - Lascio ch'io pianga Aria di Almirena, from Rinaldo  
15 Handel - Ombra mai fu Aria di Serse, from Serse  
Christina Pluhar und der neue Orpheus - BR-KLASSIK
Chants traditionnels par l'Arpeggiata & Christina Pluhar
Pizzica di San Vito / Chants traditionnels par l'Arpeggiata & Christina Pluhar

George Frideric Handel now joins Purcell, Monteverdi and Cavalli on the list of composers who have inspired an album by Christina Pluhar and her ensemble L'Arpeggiata. Händel Goes Wild brings them together with soprano Nuria Rial, countertenor Valer Sabadus and jazz clarinettist Gianluigi Trovesi to explore and reimagine the cosmopolitan composer's music in their own inimitable and intoxicating style. L'Arpeggiata's aesthetic was summed up by the New York Times in 2012: "The group uses modern pop vocal inflections and improvisational techniques from jazz in its performances of antique pieces … Its audacious hybrids are driven principally by a fascination with reviving the Baroque art of ornamental extemporization and a curiosity about how contemporary improvisatory styles might be enlisted in that quest."

9 NEW  78 TOTAL
SYND:
 Classical 24, TRH, CBC
Markets include: New York, Los Angeles, Chicago, San Francisco, Boston, Minneapolis, Pittsburgh, Nashville, Albuquerque, Madison WI, Santa Fe, Hartford, Reno, OR(Statewide), WV(Statewide), Barcelona, Berlin
INTER: Canada, Spain, Germany
Online: AP-Reviews, Soulandjazz.com, Jazz from Gallery 41,  Jazz Weekly, Tedgioia.com, CBFwebRADIO, The Paul Leslie Hour, Passion Musique et Culture, Jazz Podium, Mundofonias, GURU, CBFWeb, GreenArrow

Crossover Media Projects with: Christina Pluhar | L'Arpeggiata